Lettrage d'immatriculation, nom du bateau et port d'attache

Tout savoir sur le lettrage du bateau de plaisance

La plupart des embarcations de plaisance doivent être enregistrées et immatriculées. A l'issue de cette démarche administrative, les autorités maritimes délivrent un numéro d'identification unique. Cela permet d'identifier immédiatement le bateau et son propriétaire, notamment en cas d'infraction ou de sinistre. Ce numéro d'immatriculation doit être visible et répond donc à des normes de lettrage. Bateau-immatriculation.com vous explique tout sur le lettrage du bateau de plaisance.

 

Bénéficiez de 10% de remise en suivant ce lien chez notre partenaire Navimmat, spécialiste de la découpe sur mesure d'adhésif pour bateaux, choix des couleurs, de la typographie, dimensions réglementaires et qualité 3M

Besoin de conseils ? Contactez l'un de nos conseillers !

 

 

Le lettrage : une obligation pour tous les bateaux de plaisance ?

Lettrage immatriculation pour bateau 

 

Le lettrage est obligatoire si l'immatriculation l'est. En France, immatriculer et enregistrer son bateau est indispensable en zone maritime (zone côtière et zone hauturière) pour la plupart des embarcations (voiliers, bateaux à moteur et véhicules nautiques à moteur - VNM). Toutes les embarcations dont la longueur de coque atteint au moins 2,5 mètres ou équipées d'un moteur à la puissance égale ou supérieure à 4,5 kW sont concernées.

 

S'il s'agit d'un bateau propulsé par l'énergie humaine, il n'y a aucune obligation de lettrage ni d'immatriculation. Néanmoins, ce numéro et son marquage peuvent aider à identifier l'embarcation en cas de vol, d'avarie ou de sinistre.


Que signifie le numéro d'immatriculation d'un bateau de plaisance ?

La réglementation d'affichage sur la coque varie selon le mode de propulsion. Sur un bateau à voile de plus de 7 mètres, le nom du bateau et les deux lettres du quartier d'immatriculation doivent apparaître visiblement. Sur un bateau à moteur, c'est le numéro d'immatriculation.

 

Pour la navigation maritime, le numéro d'immatriculation est fixé par l'Arrêté du 21 octobre 2016 relatif à l'immatriculation des navires et autres bâtiments en mer. Il est formé de 8 caractères (3 lettres et 5 chiffres), attribués par la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) :

  • 2 lettres correspondent au quartier d'immatriculation
  • 1 lettre
  • 5 chiffres.
  • ou 6 chiffres
  • 1 lettre clé

 

Il y a en France 45 quartiers d'immatriculation historique (désormais bon nombre sont regroupés, pour exemple Marseille, Nice et Toulon sont regroupés à Toulon), chacun représenté par 2 lettres :

 

Quartier d'immatriculation

Initiales

Ajaccio

AJ

Arcachon

AC

Audierne

AD

Auray

AY

Bayonne

BA

Bastia

BI

Boulogne

BL

Bordeaux

BX

Brest

BR

Caen

CN

Camaret

CM

Cherbourg

CH

Concarneau

CC

Dieppe

DP

Douarnenez

DZ

Dunkerque

DK

Fécamp

FC

La Rochelle

LR

Le Guilvinec

GV

Le Havre

LH

Les Sables-d'Olonne

LS

Lorient

LO

Marennes

MN

Marseille

MA

Martigues

MT

Morlaix

MX

Nantes

NA

Nice

NI

Noirmoutier

NO

Oléron

IO

Paimpol

PL

Port-Vendres

PV

Rouen

RO

Saint-Brieuc

SB

Saint-Malo

SM

Saint-Nazaire

SN

Sète

ST

Toulon

TL

Vannes

VA

Yeu

YE

Cayenne

CY

Fort-de-France

FF

Pointe-à-Pitre

PP

La Réunion

RU

Dzaoudzi

DI

Saint-Barthélemy

BY

Saint-Martin

SW

Saint-Pierre-et-Miquelon

SP

 

 

Par exemple, un bateau enregistré au quartier d'immatriculation de Sète portera un numéro d'immatriculation comme ST A12345. A Fécamp, ce sera FC A12345 et BR A12345 à Brest.


Pour la navigation fluviale en eaux intérieures, l'affectation du numéro d'identification du navire de plaisance est plus simple, sans quartier d'immatriculation. Le numéro du bateau est simplement suivi de la lettre F : 12345F par exemple.


La réglementation stricte du lettrage de bateau de plaisance pour la navigation maritime en France

 

Le lettrage doit être lisiblement inscrit à l'intérieur du cockpit du bateau ET sur la coque. Il peut être inscrit directement sur la coque, sur un adhésif ou sur une plaque solidement fixée. 

 Ces marques d'identification sont déterminées par l'article D. 5111-5 du code des transports et par l'Arrêté du 8 avril 2009 relatif aux marques d'identification des navires de plaisance en mer (actualisé en décembre 2016).

 Elles sont obligatoirement inscrites en caractères latins et chiffres arabes, en couleur claire sur fond foncé ou en couleur foncée sur fond clair.

 La hauteur et l'épaisseur des caractères varient selon le mode de propulsion et la longueur de coque. Si la configuration de votre embarcation de plaisance ne permet pas une inscription aux endroits réglementaires, vous devez marquer la coque à tout autre endroit visible.


Le lettrage à l'intérieur du bateau

Tous les voiliers et bateaux à moteur doivent porter une marque d'identification visible à l'intérieur du cockpit ou depuis le poste de pilotage principal. Si le bateau est propulsé par l'énergie humaine et s'il est immatriculé (procédure facultative), la marque doit être inscrite pour être visible depuis l'emplacement du rameur, tout comme sur un VNM.

 

Les caractères qui forment le numéro d'immatriculation doivent mesurer a minima :

  • une hauteur de 1 centimètre
  • une épaisseur de trait de 0,1 centimètre

Le ratio minimal de 1/10e doit être respecté si les caractères sont plus grands (épaisseur de 0,2 cm pour une hauteur de 2 cm…).


Le lettrage des marques d'identification externes d'un voiliers

Si la longueur de coque du voilier est inférieure ou égale à 7 mètres, il n'y a pas d'obligation de lettrage. Sur une coque de 7 mètres ou plus, le lettrage doit être visible à la poupe, avec le nom du bateau (devise du bateau) et les deux initiales du quartier d'immatriculation. La forme des lettres est libre (caractères latins uniquement), avec une hauteur et une épaisseur des caractères variables selon la longueur de coque du bateau à voile.

 

Longueur de la coque

Hauteur des caractères

Largeur dédiée à chaque caractère

Épaisseur de trait des caractères

Moins de 7 mètres

pas d’obligation

7 à 12 mètres

4 cm 

1,5 cm

0,5 cm

12 mètres et plus

7 cm 

3 cm

0,8 cm

 

La hauteur est un minimum et vous pouvez inscrire le lettrage en plus grand. Vous avez seulement l'obligation de respecter un ratio : la largeur doit rester égale à la moitié de la hauteur et l'épaisseur à au moins 1/10e de la hauteur.

 

Le lettrage des marques d'identification externes d'un bateau à moteur

 

La réglementation est légèrement différente pour un bateau à moteur, concerné par le lettrage à partir de 2,5 mètres de longueur de coque. Le marquage externe doit être visible des deux côtés de la coque. Si sa configuration ne le permet pas, il est inscrit sur les deux côtés d'une partie verticale de la structure. Le numéro d'immatriculation doit apparaître en entier et en lettres capitales, avec une hauteur et une épaisseur de caractères variant en fonction de la longueur de coque du bateau à moteur.

 

Longueur de la coque

Hauteur des caractères

Largeur dédiée à chaque caractère

Épaisseur de trait des caractères

2,5 à 7 mètres inclus

4 cm

1,5 cm

0,5 cm

7 à 12 mètres inclus

7 cm 

3 cm

0,8 cm

plus de 12 mètres

12 cm 

5 cm

1,5 cm

 

Cette hauteur est un minimum réglementaire que vous pouvez dépasser tant que vous respectez le ratio suivant : la largeur doit être égale à la moitié de la hauteur et l'épaisseur à 1/10e de la hauteur (au moins).

 

Le lettrage des marques d'identification externes pour un VNM

 

Plus petit, le véhicule nautique à moteur (type jet ski ou scooter des mers), ne permet pas un grand lettrage mais celui-ci n'en demeure pas moins obligatoire tant que sa puissance moteur atteint ou dépasse la puissance de 4,5 kW.

Le numéro d'immatriculation du VNM doit être porté des deux côtés de la coque et rester visible même lorsque le ou les plaisanciers sont en place pour la navigation. Il doit être inscrit en lettres capitales avec des dimensions minimales de :

  • 4 cm de hauteur
  • 1,5 cm de largeur réservée
  • 0,5 cm d'épaisseur de trait.

 

Le cas des annexes du bateau de plaisance

 

Une annexe est définie comme une embarcation qui n'a pas d'immatriculation propre et qui est utilisée comme servitude de son navire porteur. Elle doit porter le même numéro d'identification que lui, précédé des lettres AXE.

Pour le lettrage intérieur, la marque d'identification de type AXE ST A12345 doit mesurer au moins 1 cm de haut et 0,1 cm d'épaisseur pour chaque caractère.

Pour le lettrage externe, la marque d'identification de type AXE ST A12345 doit respecter les dimensions minimales de :

  • 4 cm de hauteur
  • 1,5 cm de largeur réservée à chaque caractère
  • 0,5 cm d'épaisseur de trait.

Le marquage des bateaux de plaisance pour la navigation en eaux intérieures en France

La législation diffère un peu pour naviguer dans les eaux intérieures sur le réseau fluvial ou sur les plans d'eau du territoire national. Tout d'abord, seuls les bateaux de plaisance de 5 mètres ou plus, ou avec un moteur de puissance égale ou supérieure à 4,5 kW (6 CH) doivent être enregistrés. Aucune distinction n'est faite sur le mode de propulsion. 

Le lettrage n'est pas obligatoire en dessous de 5 mètres de longueur de coque, comme le stipule l'Article 20 de l'Arrêté du 15 octobre 2009 relatif aux conditions d’inscription, d’immatriculation et d’apposition de marques extérieures d’identité des bateaux de plaisance naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures.

 

Le marquage externe pour naviguer en zone fluviale

 

Le numéro d'immatriculation délivré à l'enregistrement doit être inscrit des deux côtés, soit sur la coque directement, soit sur une plaque fixée à la coque. Il doit être parfaitement lisible et suivi par la lettre F (pour "fluvial") ainsi que par le nom (devise) du bateau placé à la poupe (arrière du bateau). Ce marquage d'identité est en chiffres arabes et caractères latins, de couleur claire sur fond foncé ou de couleur foncée sur fond clair.

 

Les caractères réglementaires du marquage pour le fluvial

 

La hauteur minimale du lettrage varie selon la longueur de coque du bateau de plaisance :  

 

Longueur de la coque

Hauteur des caractères

Largeur dédiée à chaque caractère

Épaisseur de trait des caractères

Moins de 5 mètres

pas d’obligation

5 à 15 mètres inclus

10 cm

5 cm

1 cm

plus de 15 mètres

18 cm 

10 cm

2,5 cm

La peinture est la solution de marquage traditionnelle mais il existe des alternatives comme le lettrage adhésif spécial pour bateaux et VNM. Partenaire de Bateau-immatriculation.com, Navimmat.com est un service spécialisé en marquage adhésif pour les plaisanciers. Leurs produits de qualité 3M sont entièrement personnalisables et hautement résistants au milieu marin et au soleil.

 

Vous souhaitez être contacté ?

Contactez-nous via ce formulaire ou par téléphone au 04 22 32 58 48

.
Lettrage d'immatriculation, nom du bateau et port d'attache – bateau-immatriculation